covid19 kiné

  • La CARPIMKO a décidé depuis mardi d'aider les professionnels touchés par le coronavirus.

  • Le virus COVI19 est la préoccupation N°1 de tous actuellement et il est toujours intéressant de mettre en place un système de précaution pour diminuer le risque de propagation du virus dans les cabinets kinés... il y a de bonnes idées !

  • Vous retrouverez sur cette page toutes les informations utiles sur la profession : ce qu'il est possible de faire ou pas.... 

  • Pour se faire vacciner, les professionnels de santé ont la possibilité d'accéder à la plateforme (sante.fr) afin de trouver le lieu le plus proche pour se faire vacciner, voici un exemple sur marseille :

    https://sante.fr/recherche/trouver/VaccinationCovid/13008%2C%20Marseille%2C%20Bouches-du-Rh%C3%B4ne 

    vaccin lieu marseille

    Pour l'instant, cela n'intéresse que les professionnels de plus de 50 ans, mais très rapidement.... tous les professionnels pourront y accéder. 

  • Telegrafik, distributeur exclusif en France du KINE-SIM, propose une solution aux établissements de Santé (Ehpad, Établissements de Soin de Suite et de Réadaptation, etc.) pour accompagner la rééducation des patients Covid-19, à la suite de leur passage en service de réanimation.

     Dans un contexte où les kinésithérapeutes sont et seront particulièrement sollicités pour accompagner la rééducation de ces patients, le KINE-SIM se révèle comme un réel relai au travail des équipes médicales.

    Le KINE-SIM : un relai pour les kinésithérapeutes dans la rééducation des patients Covid-19

    « Alors que les services de kinésithérapie seront surchargés dans les semaines à venir, notre solution KINESIM se fait le relai de leur travail dans les semaines à venir. »explique Carole Zisa-Garat, Fondatrice de Telegrafik. « Cet appareil mettant la technologie de la simulation et de la réalité virtuelle au service du bien vieillir s’avère un véritable atout dans le contexte de crise que nous traversions actuellement. », ajoute-t-elle. 

    Lire l'article complet : http://www.presseagence.fr/lettre-economique-politique-paca/2020/05/20/paris-kine-sim-une-solution-pour-la-reeducation-des-patients-en-convalescence-du-covid-19/

  • Des patients en réanimation au CHU de Reims ont été accueillis dans les centres de soins de suite et de réadaptation troyens, qui ont su s’adapter à la crise sanitaire.

    Franck est l’un de ceux que la réanimation a sauvés. Après seize jours de coma, il vient de passer ces trois dernières semaines entre les mains des soignants de l’unité « Covid » du centre de soins de suite et de réadaptation Pasteur à Troyes.

    Une vie entre parenthèses, durant deux mois, marquée par un trou noir, des cauchemars et les efforts pour tenir de nouveau debout« Tout a commencé par une sensation de froid durant ma tournée. » Âgé de 51 ans, Franck est facteur. Pas d’histoire médicale, aucune pathologie déclarée, et pourtant. « Mon médecin a immédiatement pensé au virus. Une semaine plus tard, je ne pouvais plus respirer. » Ensuite, c’est le noir. « Je n’ai absolument aucun souvenir de mon arrivée dans le service de réanimation. Je me souviens d’avoir entendu des voix et surtout de ces affreux cauchemars. Je vois ma compagne se faire tuer, ma fille marcher au loin et s’éloigner de plus en plus. C’est sans doute ce qui m’a fait revenir. »

    Lire l'article complet : https://www.lunion.fr/id152026/article/2020-05-24/la-longue-reeducation-des-malades-du-coronavirus-sortis-du-service-de

Joomla SEF URLs by Artio