Gérard Hermant (Expersanté): "Il faut permettre à chaque étudiant d’optimiser ses propres compétences"

- Avant toute chose pourriez vous vous présenter ?

Gérard Hermant. Je suis directeur d’une école paramédicale l’ISRP et également directeur d’Expersanté.
Psychomotricien de formation, j’ai beaucoup travaillé au développement des formations paramédicales ce qui m’est facilité par mon rôle au sein du Haut Conseil des Professions Paramédicales auprès du Ministre de la Santé.
J’ai promu ainsi, la notion de grade universitaire conféré au diplôme d’exercice ce qui a le mérite à la fois de protéger l’exercice et de développer l’avenir des formations.

- Comment résumeriez-vous l'année de préparation aux concours kiné ?

C’est une année extrêmement difficile pour tous ceux qui y sont confrontés.
Le concours de Kiné est sans doute le plus sélectif de tous les concours passés en France. Cela paraît incroyable mais la sélectivité d’un concours de Kiné est plus important que celle d’HEC ! C’est dire le niveau de connaissances et de maîtrise que les étudiants doivent posséder.


- Chaque année de nombreux étudiants sans concours se demandent si refaire une année peut servir afin d'avoir un concours, quels conseils leur donneriez-vous ?

Comme il vient d’être dit les quotas sont très faibles par rapport au nombre d’étudiants. Il n’est donc plus rare et encore moins infamant de se présenter plusieurs années sauf si on est réfractaire à la physique.
Dans ce cas, ce n’est pas utile d’insister car cette matière représente la clef de la réussite avec le travail personnel bien sur et le fait de suivre une bonne prépa !

- Que pensez vous de la réforme proposée mode d'admission en PAES (1ère année de médecine) ?

C’est sans doute très bien pour suivre des études médicales mais cela ne peut constituer le seul moyen de sélection pour Kiné ou autres professions paramédicales. A dose proportionnelle, par exemple pour ¼ des étudiants pourquoi pas mais en totalité on assisterait à des choix par défaut ou à l’apparition d’un normo type regrettable.

- Cette année, vous proposez une école préparatoire aux concours kiné 2012 sur Paris (EXPERSANTE), pourriez vous la présenter ?


Avant de recréer une nouvelle prépa Expersanté, j’ai été directeur de la plus grande prépa paramédicale parisienne que j’avais fondé en 1982 !
Mais aujourd’hui, les étudiants ont changé comme le monde lui-même évolue. Il faut toujours beaucoup d’exigence et de qualité d’enseignement mais en plus, il faut permettre à chaque étudiant d’optimiser ses propres compétences. C’est pourquoi Expersanté a mis en place des tests de compétences, un suivi personnalisé type coaching qui devrait permettre à bon nombre d’étudiants qui ont échoué de peu d’être désormais dans le peloton de tête, parmi la liste principale et de pouvoir ainsi choisir son avenir.

Un groupe d’Experts, coachs, enseignants, administratifs, suivra les étudiants et leur fera sortir le meilleurs d’eux-mêmes.


- Un dernier mots aux kine-wébiens ?


Qu’ils continuent à se connecter sur Kine-web, leur site favori pour avoir le maximum d’informations et de conseils et qu’ils emmènent durant les vacances un bouquin d’annales de… physique !

Bon courage

Vous pouvez dès à présent effectuer une demande de documentation : en cliquant ici