Réforme médecine 2020 Vs Kinésithérapie


La réforme des études de médecine est actée depuis cette année, et l'on sait déjà qu'elle sera appliquée dès 2020.

Il fallait le faire 

Le plan santé 2022 passe donc par un changement organisationnel des études médicales, il y a des choses que l'on sait .... et d'autres pas encore.

Avant toute chose, il faut savoir qu'avant 1972, il n’y avait pas de limitation du nombre de médecins formés. Il suffisait d’avoir la moyenne à l’examen de première année pour entrer dans les études de médecine. Comme il y avait progressivement trop de médecins en exercice, en 1972, un numerus clausus a été instauré, limitant le nombre de praticiens reçus en seconde année. Malheureusement l’augmentation du numérus clausus a été bien trop tardive car il faut 10 bonnes années pour former un médecin.

Ce fameux plan implique un changement radical avec quelques points importants :

- Suppression du numerus clausus remplacé par le numerus apertus : les facultés de médecine vont fixer le nombre d’admissions en 2e année en fonction des besoins territoriaux
- Impossibilité d'effectuer un redoublement en sachant qu'en PACES près de 60% des admis en 2ème année étaient des doublants !
- Il n'y aura pas de changement du nombre de place attribué en 2020-2021 par les facultés de médecine

Portail Santé

À partir de l'année prochaine, les études de santé vont se nommer « les études MMOP » : Médecine, Maïeutique, Odontologie, Pharmacie.

Pour les kinés, elles ne sont plus regroupées dans cet ensemble, la réforme est en cours ...

La nomination des études de médecine : PACES, disparaît.

Le Portail Santé est créé.

L’admission de ce « Portail Santé » se fait à présent via la plateforme Parcoursup, avec toujours comme aspect être une voie non sélective.

Concernant les conditions d'admissions en filière MMOP il faudra que l’étudiant valide 60 ECTS* en un an et les résultats devront être supérieurs à un seuil minimum.
Pour finir, il faudra valoriser le choix de la filière dans les résultats de l’étudiant . 

Si tous les critères sont validés, l’étudiant devient alors admissible à l’examen d’admission en 2e année de médecine (DFG2) : avec une épreuve écrite et/ou une épreuve orale

Si ce n'est pas le cas, il y aura d’autres possibilités pour poursuivre après le « Portail Santé » avec notamment un accès aux autres métiers de la santé s’ils ont validé leur année mais n’ont pas réussi à rentrer dans la filière MMOP ou alors un accès à une autre L2 à « mineure santé » proposée par chaque faculté, s’ils ont validé leur année mais n’ont pas réussi à accéder à la filière MMOP.

La nouveauté sera un accès en seconde chance aux filières MMOP par des étudiants issus de licences de droit, de mathématiques, de chimie ou d’histoire pourront rejoindre les études de santé MMOP, à la condition que leur licence offre la « mineure santé ».

Les kinés dans tout ça ?

A l'heure actuelle, personne n'est capable de dire quoi que ce soit ...

Selon nos informations, chaque école de kiné fera un peu ce qu'elle veut ou bien ce qu'elle pourra. 

Il y aura bien une réforme des voies d'admissions pour rentrer en IFMK mais il faut savoir que les kinés ne sont pas inclus dans la lois santé .... 

Actuellement, trois voies sont accessibles : la voie PACEs, la voie L1 STAPS et la voie de L1 Sciences.

Il faudra être un peu patient pour voir enfin les textes officiels ...

Related Articles